Je suis Sarmiza Turcu, coach et thérapeute énergétique. Je vous accompagne dans la douceur et l’énergie du coeur pour éveiller votre conscience, trouver votre propre équilibre et (trans)former votre vie.

Réseaux sociaux

  /  Coaching   /  Comment la gratitude nous aide à développer la résilience
sarmiza-turcu-sarmizelles-gratitude-résilience

Comment la gratitude nous aide à développer la résilience

Développer la qualité de résilience peut s’avèrer beaucoup plus facile que l’on peut s’imaginer. Et si gratitude et résilience, étaient des bons amis dans l’adversité ?

La résilience, qu’est-ce que c’est ?

Il y a très peu, j’ai pris connaissance de ce mot et j’ai compris la puissance de cette capacité qui m’habite depuis un jeune âge. Car il semblerait, la résilience se développe dès l’enfance. Et cela, lorsqu’on vit des situations compliqués, des traumatismes, des violences, la mort d’un être cher, la guerre…

Lorsque j’ai découvert ce terme, j’ai ressenti une grande libération. Celle de pouvoir nommer en un seul mot, ce mélange entre sentiments et capacités de pouvoir voir le positif dans ce qui peut être négatif. De transformer ou transmuter les souffrances en apprentissages, en ressources ou motivation pour aller de l’avant, pour évoluer ou pour s’adapter aux conditions de vie.

Mais ce que la résilience nous permet le plus et de se connecter à sa dimension de coeur : à la compassion et à l’amour, pour soi et pour les autres. On apprend à apprécier les petites choses, un sourire, la joie des autres, l’innocence et l’amour inconditionnel d’un animal de compagnie, le parfum d’une fleur.

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre français qui s’intéresse beaucoup à ce sujet, nous partage la définition suivante : « la résilience est l’aptitude d’un corps à résister aux pressions et à reprendre sa structure initiale. Ce terme vient de la physique. En psychologie, la résilience est la capacité à vivre, à réussir, à se développer en dépit de l’adversité. »

 

Comment développer la résilience de façon simple ?

Dans cet article je vous partage une solution très à porté de main pour commencer à développer la résilience. Une question simple et puissante, qui m’as aidé moi aussi à faire preuve de résilience.

Et pour cela, je me suis inspirée de l’histoire de Sheryl Sandberg, COO chez Facebook. Sheryl a réussi developper la résilience dans un moment très compliqué de sa vie. Elle perd son mari dans un accidént cardiovasculaire, à la salle de gym. La question posé à ce moment-là et qui a transformé la façon dont elle voyait les choses à été celle-ci :

« Qu-est ce qui peut être pire que ça ? »

La réponse a cette question fait Sheryl Sandberg réaliser qu’elle aurait pu perdre non seulement son mari, mais aussi ses enfants. Il aurait pu avoir son accident en conduisant ses enfants à l’école, se dit-elle. Cette question l’amène dans l’instant présent et la fait prendre conscience qu’elle n’appréciait pas ce qu’elle avait réellement : ses enfants en bonne santé, sa propre vie.

Ce n’est pas une question simple à entendre lorsqu’on traverse une période émotionnellement compliquée. C’est dificille imaginer que les choses peuvent être encore pire que ce qu’elles sont.

Pourtant, si on s’arrête quelques instants pour trouver une réponse à cette question, nous pouvons changer les choses et notre état émotionnel. Penser à ce qui peut être pire nous aide à trouver la gratitude pour ce que nous avons pris comme acquis jusqu’à ce moment-là.

Cette simple question nous amène donc instantanément dans un état de gratitude, où l’on est invité à se rendre compte de la chance que nous avons d’avoir ce que nous avons dans l’instant présent.

La gratitude, un allié de choix pour développer la résilience

Oui, de la chance que nous avons que nous sommes en vie. La chance d’apprécier ce que nous avons, les personnes qui sont présentes autour de nous, le confort de notre vie, notre santé et toutes nos capacités physiques.

Se focaliser sur ce que nous avons, sur le positif de notre vie (tout en ayant conscience du négatif), génère en nous un état de bien-être. Car la gratitude est ce mélange d’émotions bienfaisantes, telle l’appréciation, l’émerveillement, la reconnaissance, la joie. Des émotions qui élévent notre énergie.

Ces émotions qui nous permettent de transformer le négatif en positif, la colère en reconnaissance, la souffrance en ressources.

La gratitude nous donne une leçon importante dans les moments compliqués de notre vie. Celle de prouver notre reconnaissance pour les choses les plus insignifiantes considerées comme dues.

Comme la santé de notre corps physique ou les personnes qui nous font confiance jour après jour.  Comme le confort de nos vies et l’abondance de pouvoir manger, boire ou faire tout ce que nous voulons, au moment ou nous le voulons.

Pour aller plus loin et découvrir le pouvoir de la gratitude, suivez ce lien de l’article que j’ai écrit sur le blog de Sayya.

 

Je vous laisse visionner ci-dessous, la vidéo de Sheryl Sandberg où elle partage son histoire sur la résilience : « How Gratitude made me resilient » (ou « Comment la gratitude m’a rendu résiliente »).

 

 

Et vous, que répondriez vous à cette question « Qu’est ce qui peut être pire que ça ? ».

Voici ma réponse : je pourrais ne pas avoir un toit en dessus de ma tête, ne pas avoir de quoi manger, de quoi m’habiller, de quoi me soigner.

Je suis en bonne santé et j’ai tout ce qu’il faut pour être heureuse. Je suis plus riche que 80% des personnes dans le monde.

 

Répondez en commentaires et allons inspirer, motiver et lancer une vague d’ondes positives grâce à la gratitude et à l’appréciation de ce que nous avons. 

 

 

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à le partager avec ceux à qui ces informations pourront être utiles.

💜

Poster un commentaire