Je suis Sarmiza Turcu, coach et thérapeute énergétique. Je vous accompagne dans la douceur et l’énergie du coeur pour éveiller votre conscience, trouver votre propre équilibre et (trans)former votre vie.

Réseaux sociaux

  /  Développement personnel   /  L’ancrage, le bien du siècle ?
sarmizelles-l-ancrage-le-bien-du-sielce

L’ancrage, le bien du siècle ?

Savez-vous à quel moment, après votre naissance, vous avez réellement mis les pieds sur Terre ?

L’importance de l’ancrage dès un jeune âge

L’ancrage ou l’enracinement est la fonction de base de notre chakra racine. Notre chakra racine est le premier point énergétique important par lequel l’énergie de la Terre (l’énergie vitale) rentre dans notre corps. Un chakra racine bien équilibré nous permet de vivre notre vie dans les meilleures conditions de notre être.

Des preuves scientifiques nous montrent l’importance de l’ancrage et les bénefices sur notre santé, et cela depuis notre plus jeune âge.

Laura Koniver, médecin généraliste, se rend compte d’une chose intéressante par rapport à son bébé qui rencontrait de problèmes des coliques. En se mettant elle-même pieds nus sur la terre et en tenant le bébé dans ses bras, elle observe le confort immediat que cela apporte à son enfant. Lorsqu’elle est pieds nus sur le sol, le bébé se calme immédiatement, arrête de pleurer et même, il s’endort. Dès que la maman ne se trouve plus en contact direct avec la terre, les dysconforts du bébé réaparaissent.

Grâce à l’ancrage, cette maman réussit à ressoudre les problèmes des coliques de son enfant. Se relier à la terre nous apporte un bien-être à tous, adultes ou enfants. Il n’y a pas d’âge pour le faire, nous avons besoin de cette énergie vitale dès notre naissance. Nous sommes des êtres vivants dependants de la Terre, pendant toute notre existence.

Pour plus de détails scientifiques quant à l’ancrage, consultez l’article « L’importance de l’ancrage » .

 

Le manque d’ancrage et les effets sur notre santé

La plante des pieds, en lien avec notre chakra* de base, permet la circulation de l’énergie vitale à travers nos jambes et jusqu’au chakra racine, à la base de notre colonne vertébrale. Cette énergie de la Terre (yin) va ensuite alimenter toutes les autres chakras et va donc permettre la bonne circulation de l’énergie dans tout notre corps.

Un chakra racine (Muladhara) mal nourri en énergie vitale se traduit physiquement, mentalement ou emotionnellement par :

  • manque de confiance, en soi, en les autres, en la vie.
  • sentiments d’insecurité, beaucoup de peurs, stress, anxieté.
  • attachements et dépendances à d’autres personnes, aux objets matériaux, à la nourriture (par manque d’attachement à la Terre, le chakra racine cherche cet ancrage ailleurs).
  • manque d’énergie, de vitalité, de joie de vivre.
  • tensions ou douleurs physiques au niveau de jambes, des génoux, des chevilles, du bas du dos.
  • problèmes de circulation (liés au sang = énergie vitale), pieds froids.
  • inflammations à différents niveaux dans le corps (les maladies cardiaques sont des problèmes inflammatoires du coeur; plus de détails dans l’article « L’importance de l’ancrage »)
  • problèmes au niveaux de glandes surrénales, au niveau des organes sexuels (le chakra racine stimule l’ensemble du corps (os, muscles, sang).

Moi aussi, comme beaucoup d’autres personnes, je n’étais pas beaucoup enracinée. Des dysfonctionnements décrits plus haut, j’en ai connu moi-même (manque de joie de vivre, problèmes de circulation, manque de confiance, stress, anxieté). J’en ai pris conscience assez rapidement et j’ai commencé un travail constant d’ancrage et de connexion à moi-même qui continue encore aujourd’hui. La méditation et le reiki ont été (et le sont encore) des outils très puissants qui m’ont beaucoup aidé dans ce sens.

Dans ce monde physique, la connexion à la matière (à la terre) reste un besoin fondamental. Nous devons nous rappeler cela, car cet ancrage nous permettra de vivre une vie équilibrée et harmonieuse, en accord avec notre propre nature.

L’ancrage, un besoin fondamental ?

J’observe dans mes accompagnements, en coaching ou en énergétique, que les sujets le plus réccurents sont ceux liés au désequilibre ou au manque d’énergie vitale au niveau du chakra racine. Au niveau du chakra de la base repose l’énergie vitale, l’énergie de vie et l’énergie spirituelle.

Manque de confiance en soi, besoin de contrôle, des nombreuses peurs, stress et anxietés, des douleurs au niveau des génoux ou du dos, des problèmes de circulation et pieds froids, manque de créativité, sont des sujets qui concernent beaucoup d’individus. Quel qu’il soit l’âge ou la profession, ces problématiques sont fortement liées à cette deconnexion de l’énergie vitale que notre propre (mère) Terre nous met à disposition gratuitement.

C’est dans notre chakra de base qui se trouve la nourriture nécessaire pour nous maintenir enracinés, pour grandir et pour nous élever.

Accordons-nous, le plus souvent possible, ces moments de connexion à notre propre source vitale. Autorisons-nous à recevoir cette énergie de vie et la garder à l’intérieur de nous. Ça sera une preuve d’amour de plus envers nous-mêmes. Et en plus, c’est notre droit naturel.

En faisant cela, nous repondrons à un besoin fondamental de notre corps et de notre être. Car, comme tout autre organisme vivant sur cette Terre, nous aussi nous vivons totalement connectés et dependants de notre (mère) Terre.

Les besoins fondamentaux proviennent de l’énergie de la base. Lorsque les racines sont coupées, l’humain ne sait plus comment répondre à ses propres besoins vitaux. Il ne sait plus bien se nourrir quand il a faim, il ne sait plus boire quand il a soif, il ne sait plus éliminer lorsque le corps a besoin d’éliminer.

Quels sont vos besoins vitaux ? Sont-ils satisfaits ?

Comment faire pour s’ancrer ?

Marcher pieds nus sur le sol reste l’action la plus facile et naturelle pour s’ancrer. Pourtant, il existe d’autres possibilités à notre disposition. L’ancrage peut se réaliser par la connexion à son corps, en faisant circuler son énergie, à son coeur (faire ce qu’on aime, se connecter à ses plaisirs, passions…) et à l’instant présent (admirer, être dans la gratitude, utiliser tous ses sens pour apprécier la vie). A vous de jouer :

  • passer plus de temps en nature, jardiner, pieds sur l’herbe, mains sur les arbres (embrasser les arbres une de mes pratiques regulières)..
  • être en admiration ou appréciation de la nature, des levés ou couchers de soleils.
  • faire du sport, s’étirer, danser, et toute activité qui nous amène dans le corps physique (et nous enlève de notre tête) où nous sommes présents dans l’ici et maintenant.
  • s’entourer des plantes, des pierres ou cristaux ou sel d’Himalaya, qui renvoient des ions négatifs (tel l’énergie emanée par la Terre) et qui permettent d’harmoniser les énergies dans votre espace.
  • prendre soin de soi et son corps par des massages, soins corporels, soins énergétiques (l’énergie qui émane des mains du praticien émanent des charges négatives, telle l’énergie de la terre)..
  • activités de musique, arts, yoga, qi gong, méditation, visualisations.
  • privilégier des moments de joie, rires, amour, entre amis.
  • manger des fruits et de légumes qui poussent dans la terre

L'importance de l'ancrage - Sarmizelles

 

Mes methodes d’ancrage préferées

Voici mes actions d’ancrage préferées, que je realise avec régularité : la gratitude (j’ai un exercice puissant de gratitude que je réalise depuis un an déjà, je vous dirai plus dans un prochain article), méditations ou soins énergétiques, l’appréciation de la nature autour de moi, chanter, danser, m’étirer, rigoler.

J’aime chanter et le fait le plus que possible, je fais le zumba une fois par semaine et je danse quand j’ai envie (le plus souvent chez moi, pas besoin d’aller ailleurs pour le faire).

Je m’arrête souvent pour admirer les arbres, sentir les fleurs et leur remercier pour embellir mon quotidien et notre vie. Lors de mes footings dans le fôret je m’arrête souvent pour embrasser les arbres (oui, je l’assume de plus en plus), car je sens physiquement le besoin de recevoir cette énergie vitale dans mon corps. Je sens un vrai bien-être et un état de calme qui envahit mon corps, après avoir fait cela.

Je mets mes pieds sur terre presque quotidiennement (un nouvel habitude dont je suis fière). J’ai la chance d’avoir un jardin intérieur là ou j’habité et aussi, je profite du petit parc à coté (après une séance de sport ou zumba) pour enlever mes chaussures et rester au moins 10 minutes avec les pieds sur Terre. Ça fait tellement de bien !

Je pratique souvent des exercices d’étirements, des postures de yoga. Mes postures préferées pour l’ancrage sont la Malasana (la guirlande), suivie de la posture de la chaise (Utkatasana) et la posture l’étirement de l’ouest (Paschimottanasana).

A vous de vous inspirer et de choisir vos propres méthodes d’ancrage.

Ne le faites pas pour vous, faites le pour votre corps et pour votre esprit, ils en ont vraiment besoin. <3

 

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas le partager avec ceux qui peuvent aussi être inspirés ou béneficier de ces informations.

 

 

*chakra : un des centres énergétiques principaux de notre corps, qui permet la bonne circulation de l’énergie dans notre corps, au niveau de nos organes et de tous nos systèmes.  

Poster un commentaire